Université d’accueil :
Université Internationale de Casablanca, Maroc. Laureate International Universities

Organisation :
Tawfiq RKIBI, Recteur de l’Université internationale de Casablanca
Membre du Conseil d’Administration et Secrétaire Général du réseau PGV

Titre :
La remise en cause des frontières : une nouvelle représentation de la réalité européenne.

Objectif de la conférence :

En 1957, le Traité de Rome instituant la Communauté européenne consacrait la libre circulation des travailleurs des pays membres. En 1985, cinq pays (Allemagne, Belgique, France, Luxembourg, Pays-Bas) décidaient d’étendre aux ressortissants de pays tiers le bénéfice de la libre circulation sur leur territoire et de créer l’Espace Schengen qui regroupera, en 2016 près de 420 millions d’habitants, vingt deux états membres et quatre états non-membres de l’UE (Norvège, Islande, Suisse et Liechtenstein).

Avec le BREXIT, l’afflux des réfugiés et des migrants, l’augmentation des menaces pour la sécurité, l’UE entre dans une nouvelle réalité qui remet en question ses frontières.

Dorénavant, la question des frontières de l’Union européenne se pose dans les termes d’une nouvelle représentation de la réalité européenne. Comment l’Europe communautaire se pense-t-elle ? Quels sont les points de vue des états-membres, mais aussi de certains pays extérieurs entretenant des liens particuliers avec l’UE (pays candidats, pays associés…) ?
Au delà des points de vue qui peuvent différer d’un état à un autre, le déplacement des frontières intérieures et extérieures de l’Europe remet en cause sa stratégie interne (son économie, sa gouvernance et sa vie sociale) et sa stratégie externe (élargissement, politiques de voisinage, coopération Nord –Sud).

Quatre questions essentielles vont dominer les débats :
1. Le BREXIT est-il le signe d’une Europe en voie de déconstruction ?
2. Quelles options pour l’Union européenne ?
3. Quels scénarios pour une reconfiguration des frontières ?
4. Quelles stratégies d’acteurs ?

Les propositions de communication doivent parvenir, dans un premier temps, sous forme résumée (1page max), à l’adresse électronique du coordinateur de l’université d’accueil et du coordinateur du réseau, pour le 31 décembre 2016.

Voir l’appel à communication complet :
http://gregpgv.com/wp-content/uploads/2013/03/Annonce-FR.pdf